Quels sont les critères à prendre en compte pour le choix d’un papier peint ?

Le papier peint est l’un des éléments les plus décoratifs que l’on connaisse. Existant en plusieurs types, il y en a pour tous les gouts et tous les budgets. Dans ce qui va suivre, vous allez avoir des conseils sûrs comment les choisir avant d’en poser sur vos murs. En effet, il existe des papiers peints qui sont adaptés à l’usage qu’on fait d’une pièce.

Quels sont les types de papier peint visible sur le marché ?

Pour votre information, sachez qu’il existe quatre genres de papier peint. D’abord, vous avez le papier peint traditionnel : utilisé pour tapisser les murs d’une chambre ou un salon très peu fréquenté. C’est le type de papier peint qui est le moins épais du marché. Ensuite, il existe le papier peint dit vinyle. C’est du papier peint qui se caractérise par une fine couche de PVC le rendant imperméable. C’est le plus adapté pour les pièces humides comme la salle de bain, ou bien pour la chambre des enfants. Il présente aussi l’avantage d’être lavable.

Un papier peint qui se distingue par son épaisseur, c’est le papier peint expansé. Il donne un rendu en relief très réussi à votre mur. Il possède une apparence souvent gaufrée qui apporte un effet de matière au support. Enfin, vous avez l’intissé. Il est assez épais du fait de sa constitution : deux couches de papier superposées. Sur une couche vous avez les motifs et l’autre partie est déjà encollée. Vous allez gagner du temps à la pose puisqu’il n’a plus besoin d’être encollé.

Et en ce qui concerne les motifs et les couleurs ?

L’un des avantages du papier peint est de masquer les différences de niveau et les imperfections du mur. Il permet aussi d’améliorer la profondeur d’une pièce en y modifiant la manière dont la lumière s’y propage. Exemple : en optant pour des couleurs chaudes dans une pièce orientée plein nord, on y crée une atmosphère chaleureuse et conviviale. Si vous voulez modifier la perception de l’espace, vous pouvez jouer avec un papier peint motif rayures. En effet, cela peut complètement modifier l’apparence d’une pièce en lui donnant plus de profondeur et une plus grande hauteur.

Attention, si la pièce est petite, le peu d’espace qui reste sera mangé par des gros motifs. Donc pas de motifs surdimensionnés dans une petite pièce. Pour un effet visuel réussi, alternez les couleurs et les motifs. Question budgétaire, le papier peint reste généralement abordable malgré une différence de prix entre les différents types. Vous trouverez surement celui qu’il vous faut dans une fourchette de 2 euros allant jusqu’à 500 euros !

À chaque pièce, son papier peint ?

Suivant les conditions qu’offre une pièce (luminosité, humidité…) le choix du papier peint peut être crucial. Pour les pièces humides, vous n’aurez d’autre choix que de poser du vinyle. C’est le plus résistant dans une atmosphère humide. Dans les pièces fréquentées comme une chambre, le salon, il est préférable de choisir un papier peint assez épais. Exit donc le type traditionnel qui est le moins épais de tous. Surtout si votre mur offre une surface avec des aspérités. Dans ce cas-là, choisissez entre l’intissé ou l’utilisation du type expansé. Ils offrent tous les deux une épaisseur suffisante pour avoir une surface homogène et réajuster les différences de niveaux.

Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *