Zoom sur le métier de menuisier

Un menuisier est un artisan qui travaille le bois pour fabriquer ou réparer des meubles et des accessoires. L’activité de cet artisan est appelée menuiserie.

Il faut faire la distinction entre les techniques traditionnelles, où l’on utilise des outils manuels, et la menuiserie moderne, entendue comme le travail du bois pour la production industrielle de produits manufacturés, grâce à des machines et des équipements mécaniques modernes. Aujourd’hui, les techniques traditionnelles de menuiserie ne sont plus utilisées pour la production de meubles et d’agencements d’usage courant, ayant été largement remplacées par la production mécanique. Cependant, les techniques traditionnelles sont encore utilisées, survivant dans certains domaines spécialisés tels que, par exemple, l’ébénisterie, la fabrication d’instruments de musique, la restauration. Si vous recherchez un menuisier professionnel, vous pouvez vous rendre ici : monmenuisier.pro.

Techniques de travail

La base de la technique de travail peut être réduite à l’assemblage de quatre pièces de bois, c’est-à-dire à la réalisation d’un cadre et au remplissage de son intérieur avec des panneaux plus ou moins travaillés ; c’est, même avec d’innombrables variations, la base de la construction de tout objet de menuiserie.

Matériau utilisé

Le bois massif, dans les innombrables essences qu’offre la nature, est depuis des siècles le matériau principal de la menuiserie. Cependant, depuis plusieurs décennies, avec l’avènement de nouvelles technologies, il est possible de remplacer le bois massif par des produits semi-finis plus pratiques et moins chers. Les panneaux de bois aggloméré sont produits et utilisés, comme le contreplaqué, les panneaux de particules, les panneaux lamellés, les panneaux MDF et autres. L’utilisation du bois massif reste cependant pour le menuisier le produit le plus considéré.

Dans la production de fenêtres et de portes et en tout cas de produits extérieurs, en parlant de menuiserie, on parle nécessairement de bois massif ou de bois lamellé-collé, qu’il s’agisse d’un produit artisanal ou industriel. La production de meubles et d’ameublement en général s’est orientée vers l’utilisation de produits semi-finis déjà décrits, développant ainsi un artisanat parallèle à la menuiserie classique. Au fil du temps, de véritables industries du meuble ont été créées, principalement orientées vers l’ameublement moderne. Ce type de production, qui comprend également de petits entrepreneurs avec peu d’employés, n’utilise pas des outils de menuiserie classiques mais plutôt des machines automatiques informatisées, très coûteuses mais qui permettent de produire le nombre de pièces avec précision et rapidité et donc d’assembler le mobilier conçu en peu de temps.

Charpentiers-menuisiers spécialisés

Dans les pays industrialisés, on trouve encore des menuisiers avec une niche de marché très précise dans la construction de meubles sur mesure : mobilier domestique, agencement de magasins et vitrines, mobilier de théâtre ou de scène ; ces artisans, appelés aussi « charpentiers sur mesure », utilisent à la fois des outils manuels et de petits outils électriques. Il s’agit d’un segment de marché que l’on peut définir comme le « noyau dur » de la menuiserie moderne et qui propose parfois de ne travailler que du bois véritable et massif, peut-être dans une version moins chère comme le placage (toujours en fibre et en bois massif). Les couleurs proposées par ces artisans sont presque toujours des teintures faites à la main et excellentes.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *